Tous les chemins mènent à Rinaldi : le parcours de Victor

Affiché 9 juillet 2020 par Agence Rinaldi dans Le parcours de

En sept questions rapides, Victor nous invite à découvrir son parcours en tant que directeur artistique.

À titre de directeur artistique, quelles sont tes principales responsabilités au sein de l’agence Rinaldi ?

De m’amuser ! En d’autres termes, mon rôle est de prendre la demande du client et de trouver des solutions de communication créatives pour la concrétiser. Cela signifie obtenir un brief, développer des concepts en collaboration avec le rédacteur ou la rédactrice, créer des maquettes, puis défendre ces idées et leur mise en œuvre. Une fois le concept approuvé et mis en production, je dois m’assurer que le produit final est de la plus haute qualité, et je participe souvent à la production des livrables.

Quelles études (ou autres formations) as-tu poursuivies ?

Je détiens un baccalauréat en Communications : Marketing et publicité de l’université que j’ai fréquentée au Brésil. Ensuite, j’ai étudié plusieurs autres sujets en lien avec le marketing et la publicité. J’ai particulièrement aimé la modélisation tridimensionnelle et la photographie.Mais en général, si quelque chose m’intéresse, je fais tout pour en apprendre plus à son sujet. Récemment, je me suis penché sur les médias interactifs et les jeux vidéo.

Quelles expériences professionnelles ont marqué ton parcours avant ton arrivée à l’agence Rinaldi ?

J’ai eu la chance de travailler avec des marques très intéressantes. Parmi les plus notoires, on compte les World Series of Poker, Playboy, Harley Davidson et SoundCloud. Juste avant de me joindre à l’équipe Rinaldi, j’ai été directeur artistique numérique au sein d’une agence qui s’occupait principalement de campagnes numériques, et j’y ai beaucoup appris au sujet de l’analyse de données, et sur la façon d’utiliser ces dernières pour concevoir de meilleures expériences clients, qu’il s’agisse de produits numériques ou de l’optimisation d’un tunnel de conversion dans le commerce en ligne.

Une autre expérience intéressante de mon parcours a été le temps où j’ai travaillé comme directeur créatif numérique pour des campagnes politiques au Brésil, soit pour les maires de São Paulo, de Curitiba et de Campinas, ainsi que comme conseiller à la création pour des campagnes présidentielles au Brésil et au Salvador.

Qu’est-ce qui t’a motivé à travailler dans le domaine de la publicité ?

J’étais très indécis dans ma jeunesse, au moment de commencer mes études en ingénierie. Comme je m’ennuyais, j’ai commencé à explorer les classes offertes dans des domaines différents, et c’est à ce moment-là que j’ai suivi mon premier cours en communications. Ça a été le coup de foudre. Au sein du programme, le marketing était la branche qui m’interpellait le plus. Le fait de devoir trouver des solutions créatives à ce qui semble toujours être le même problème – mais qui, comme ne le savons bien, n’est jamais vraiment le même – était très attrayant pour moi. Puis, lorsque j’ai commencé à travailler dans le domaine, la complexité des choses tout comme les occasions sont venues confirmer que j’étais dans mon élément.

As-tu toujours su que tu voulais devenir directeur artistique ?

Pas vraiment. Je savais que je voulais faire quelque chose qui ne serait pas ennuyant. J’ai brièvement étudié le droit… c’était plate. Après quelques années d’études, j’ai compris que l’ingénierie, ce n’était pas pour moi. Mais quand je me suis lancé dans le marketing et la publicité, j’ai compris que j’avais trouvé ma vocation.

Selon toi, quelles sont les trois principales qualités d’un bon directeur artistique ?

Il faut tout d’abord avoir un esprit curieux, une soif d’en apprendre le plus possible, sur tous les sujets possibles. Ensuite, il faut avoir le goût de l’expérimentation. Avec tout ce qui s’en vient dans le domaine du numérique, des combinaisons de médias et de la réalité virtuelle, il est crucial de bien saisir toutes les possibilités pour trouver des solutions novatrices. Enfin, il ne faut jamais se contenter de rester satisfait, il faut toujours chercher à trouver quelque chose de mieux. La plupart du temps, ce n’est pas ce qu’on vous a demandé de faire, donc n’abandonnez jamais la chasse aux idées brillantes.

Quelles sont tes sources d’inspiration au quotidien ?

Je lis beaucoup. J’apporte toujours un livre avec moi. C’est probablement pour compenser le fait que je n’étais pas un grand lecteur quand j’étais plus jeune. Je lis donc tous les classiques, les livres les plus recommandés. Ils sont toujours une source de nouvelles idées, de nouvelles perspectives. Je visite toutes sortes de sites différents, comme Behance, Pinterest et Awwwards, pour voir les tendances en design et trouver de l’inspiration. J’aime aussi regarder des vidéos, des séries et des films, toutes des sources d’inspiration eux aussi.

Victor Burnett | Directeur artistique