DÉMENTI – L’essence des croissants

Capture d’écran 2019-11-05 à 13.28.00Il était fois… un pauvre croissant qu’on avait forcé, contre son grès, à être associé aux saucisses bulgares, jambons, fromages et autres mets salés (qui dans un tout autre contexte sont délicieux, mais qui n’ont rien à faire à l’intérieur d’un croissant). Le coupable de cette hérésie ? Victor, mon cher collègue brésilien! Qui n’a délibérément pas respecté l’essence même de ce bon croissant au beurre dont la seule aspiration était d’être dégusté nature avec un bon café … Car OUI le croissant avec son bon goût de beurre et son beau feuilletage se suffit à lui-même et doit être apprécié à sa juste valeur ! Alors NON contrairement à la chute de l’histoire de mon cher collègue : « ce beau mélange de beurre, porc et fromage lui avait prouvé le contraire » ; non, non et non, jamais je ne cautionnerais ce genre de pratique qui va l’encontre tous mes principes français !

Pour tout comprendre de cette histoire, allez lire l’article de mon collègue Victor 😉

Pauline Benoit | Chargée de compte 

Crédit photo : @gourmandisesparis

Articles Recommandés
i145339-croissants-au-jambon-thermomix