Comment créer une stratégie de référencement payant efficace sur AdWords

Aussi appelé SEM (Search Engine Marketing), le référencement payant est une stratégie pouvant produire des résultats intéressants pour tout type d’entreprise souhaitant attirer des visiteurs sur le web. Voici quelques notions essentielles qu’il est utile de maîtriser pour réduire vos coûts et convertir au maximum.

  1. Structurez votre compte AdWords adéquatement

L’étape la plus fondamentale dans la création de ce type de campagnes publicitaires en ligne est l’organisation de votre compte AdWords. Avant d’évaluer la qualité de vos annonces, Google portera d’abord attention à l’ordonnancement de votre compte et déterminera si celui-ci répond à des critères de catégorisation spécifiques.

La structure recommandée pour obtenir un maximum de qualité est un certain nombres de groupes d’annonces sous-regroupés en campagnes spécifiques.

Prenons un exemple concret. Vous êtes un fabricant de chaussures et vous avez deux marques en magasin dont vous souhaitez faire la promotion. La façon de procéder serait de créer une campagne pour la première marque et une autre campagne pour la deuxième. Ensuite, il serait de mise de regrouper les différents modèles appartenant à ces marques en créant différents groupes d’annonces. Il ne resterait ensuite qu’à rédiger les annonces et à entrer les mots-clés pour chaque groupe d’annonces.

En suivant cette structure, les fichiers robots de Google peuvent librement circuler sur votre compte, permettant à vos annonces de gagner en visibilité.

  1. Rédigez des annonces de qualité pour viser la première page

La création des annonces est l’étape la plus délicate de votre stratégie de référencement payant. Les annonces permettent à vos produits d’être visibles sur le Web, mais, pour ce faire, elles doivent s’afficher avant celles de vos concurrents. Puisque la première page est la plus consultée par les internautes (et souvent la seule), il est primordial pour vos annonces d’y figurer.

Pour déterminer le classement des annonces, Google évalue plusieurs critères, soit l’enchère au coût par clic maximale de chaque annonceur et le niveau de qualité de l’annonce. Le coût par clic maximal de l’annonceur, aussi appelé CPC (Cost Per Click), est le coût maximal que vous souhaitez payer pour chaque clic sur votre annonce. Le niveau de qualité se présente quant à lui sous la forme d’un score que Google attribue à votre annonce en fonction de plusieurs critères, soit le taux de clics attendu, la pertinence de l’annonce ainsi que la convivialité de la page de destination.

Vous comprendrez alors que le nerf de la guerre ne se situe pas sur le plan de votre CPC maximal, mais bien sur le plan de votre niveau de qualité, car si celui-ci est trop bas, vos annonces ne seront pas diffusées, même si vous avez le plus gros budget. Vous devez donc vous assurer que vos pages de destination soient optimisées au maximum et, surtout, qu’elles reflètent la recherche de l’internaute qui y accède. Si des personnes recherchant des sacs à main en solde cliquent sur votre annonce et arrivent sur une page présentant des parfums, votre annonce sera clairement pénalisée par Google, même si elle est très bien rédigée.

Il est aussi important de vous assurer que vos annonces répondent aux différents critères de Google, sans quoi elles pourraient tout bonnement ne pas être acceptées.

  1. Utilisez des mots-clés pertinents pour vos annonces

Si les annonces présentent vos produits, les mots-clés permettent quant à eux de faire apparaître vos annonces. Pour sélectionner vos mots-clés, vous devez alors prédire avec le plus d’exactitude possible les recherches que les internautes effectueront pour trouver vos produits. Plus vous réussirez à bien choisir les mots ou expressions utilisés par ceux-ci, plus vos annonces auront de chance de s’afficher.

Plus un mot-clé est recherché, plus il est populaire, autant pour les internautes que pour les annonceurs. Un mot-clé populaire est souvent bien plus dispendieux qu’un mot-clé standard, donc il est nécessaire d’avoir un bon ratio entre les mots-clés spécifiques susceptibles de générer un volume de trafic important et les mots-clés moins populaires, mais tout de même recherchés. De cette façon, vous vous assurez un maximum de visibilité tout en n’épuisant pas votre budget quotidien trop rapidement.

Pour vous assurer que vos annonces s’affichent, il est aussi nécessaire d’insérer quelques-uns de vos mots-clés dans le texte de celles-ci, afin de permettre à Google de déterminer que les deux soient bien reliés.

  1. Optimisez vos campagnes périodiquement et utilisez des extensions d’annonces

Bien que vos campagnes soient en ligne, cela ne veut pas dire pour autant qu’elles fonctionnent à plein régime ou aussi bien que vous ne l’aviez espéré. Il pourrait alors être tentant d’aller les modifier tout de suite afin de corriger la situation, mais ce n’est pas la meilleure façon de procéder.

En étant en activité, vos campagnes accumulent des données, lesquelles vous permettront à moyen terme d’optimiser vos annonces en vue d’améliorer leur rendement. Si vous tentez d’optimiser sans avoir suffisamment de données, vous n’accomplirez probablement pas grand-chose et vous pourriez même accidentellement nuire à la performance de vos annonces. Lorsque vous les optimisez, il est important de ne modifier qu’un seul élément à la fois, car si vous effectuez plusieurs changements en même temps, vous ne pourrez pas déterminer quel élément en particulier aura finalement impacté positivement ou négativement l’annonce.

Si vous voulez donner plus de visibilité à vos annonces et augmenter le taux de clics, vous pouvez aussi utiliser les extensions d’annonces. Ces compléments s’affichent en-dessous de la description de chaque annonce et fournissent plusieurs informations utiles de votre choix, comme par exemple votre numéro de téléphone, votre adresse ou encore des liens renvoyant vers des pages spécifiques de votre site Web.

Articles Recommandés
Hypotheca - publicité télé 2017Crédit : Walldevil.com